Le concept

De l’endurance de la régularité du sport et des sensations en toute convivialité !

Les 100 Tours sont une épreuve unique qui présente les avantages suivants :

  • Les 100 tours ne sont pas une course de vitesse. Il s’agit d’une épreuve de régularité sportive, ou il est possible d’inscrire une très grande diversité de voitures, la seule contrainte qu’elles aient 20 ans ou plus. Donc le plateau de voitures est très varié.
  • La régularité sportive sur circuit est un sport mécanique ou tout le monde a sa chance ! Chaque équipage est à égalité quelle que soit sa voiture, il se bat contre le chronomètre pour assurer, à chaque tour, le temps qu’il a choisi..
  • Tout moyen de contrôle horaire étant interdit à bord, il n’y a pas de monotonie mais simplement de la concentration.
  • Les 100 Tours, permettent de pratiquer l’endurance en équipe, comme chez les pros ! Les pilotes se relaient avec convivialité. l’intérêt étant de trouver le bon compromis au niveau du choix du temps au tour..
  • Les 100 Tours, c’est du roulage pendant 6 heures ! Les essais et la course représentent au minimum 6 heures de circuit… Et au prix proposé c’est une expérience unique avec un rapport qualité prix exceptionnel.
  • Seuls les 40 meilleurs tours sont retenus pour le classement. Les ravitaillements, les changements de pilotes et les petites interventions mécaniques sont donc sans incidence sur le classement.
  • Envie de vous inscrire ? Allez vite sur https://www.les100tours.fr/events/

Interview de Pierre Damaz ! (Président d’honneur).

Pierre, qu’est-ce qui a changé depuis que les 100 Tours ont été créés 18 ans plus tôt ?

Je dirais… tout et rien!
Tout parce qu’au début, il y avait sur la piste surtout des «vieilles» voitures de tous les jours. A présent, les conditions techniques ont évolué pour se rapprocher du véritable VHC (véhicule historique de compétition), sans subir de contraintes administratives fastidieuses. Les 100 Tours protègent ses concurrents avec des mesures de sécurité strictes.
Rien parce que l’ambiance est restée intacte : conviviale, très pro et disciplinée. L’atmosphère est tout simplement fabuleuse !

Que recherchent les pilotes en participant aux 100 Tours ?

C’est le plaisir de rouler, à bas coût en plus. Nous considérons nos concurrents comme de vrais pilotes et ils adhèrent à notre concept. Après 3h d’essais puis 4h de course, on peut dire que c’est du vrai pilotage. Nous sommes une grande famille… partagée entre les bénévoles de l’association et les concurrents qui nous sont reconnaissants. Il faut venir pour comprendre !

Comment le jubilé automobile envisage-t-il «la suite» avec les 100 Tours GT ?

De plus en plus de passionnés souhaitaient rouler avec des autos qui ne rentraient plus dans le cadre du VH, et à l’origine, nous avons créé cette épreuve pour eux !
Mais même si la cible semble large, il est terriblement difficile de réunir des concurrents en nombre suffisant pour amortir les frais, ce qui n’est pas le cas en VH.
Par contre, notre souhait d’ouvrir l’accès des 100 tours aux véhicules ayant au moins 20 ans d’âge, permet d’élargir son accès…. Un peu comme en Saloon Car, ou il y des 60’s qui courent contre des “millenium”.

Les 100 tours luttent pour une cause ?

En effet, le Jubilé Automobile apporte un soutien permanent à SOS RETINITE, l’association qui lutte pour que nous puissions continuer à voir la piste…


Question à Raoul SCULTORE (Nouveau président du Jubilé Automobile.)

Raoul, vous reprenez les rennes d’une sacrée machine. Quelles vont être vos premières décisions ?

D’abord regarder discuter et écouter… Pour savoir si mon projet qui est de proposer un retour à l’ADN des 100 Tours initiaux, à des chances de séduire. Et dans la foulée, si les conditions sont réunies, pourquoi ne pas relancer le Trophée Alain Fabre avec 2 ou 3 épreuves en 2020.et un sponsor titre pour nous donner plus de moyens de réussir.
Ça aurait “de la gueule” un Trophée qui passerait par Dijon, Le Mans ou Magny, pour les nordistes, Le Ricard pour les sudistes de l’Est et Nogaro pour ceux de l’Ouest !

Ce n’est pas un rêve, mais il faudra se donner le temps et s’adosser à des partenaires qui pourront nous donner les moyens de faire bien à un coût raisonnable.

Donc en attendant, je consulte, je visite, je discute… mais j’ai l’avantage de pouvoir compter sur les conseils éclairés de Pierre, ce qui m’évitera de me fourvoyer dans un mode que je découvre… Du moins coté organisateur.