Le concept

Les 100 Tours ou la passion et la culture automobile au quotidien

Fondée en 1995 sur une idée de Alain FABRE et de Xavier DECOING, l’association “Le Jubilé Automobile” avait pour but initial d’organiser un Grand Prix Historique sur l’hippodrome de Marseille, ce qui fut fait la première année.

Immédiatement, le concept s’est basé sur l’endurance et la régularité, avec la volonté de privilégier les autos historiques. Toutes les voitures sont éligibles dès lors qu’elles sont âgées de 25 ans au minimum .

Au fil des années, le modèle évoluera et se modifiera, pour, en 2020, revenir à ses fondamentaux.

Pierre DAMAZ prendra les rênes de l’association en 2000 après le décès de son fondateur Alain FABRE.

Il en fera la référence en matière de régularité sportive sur circuit, avec un sommet en 2015. Chaque année, le calendrier va s’étoffer avec toujours plus de passionnés qui répondent présents tous les ans.
Preuve du succès, les listes d’attente qui suivent le même rythme, et les épreuves qui s’enchainent.

Les 100 Tours visiteront tous les grands circuits français : Dijon, Lédenon, Paul Ricard, Nogaro, Val de Vienne….

Après 20 années à la tête de l’association, Pierre DAMAZ passera la main à Raoul SCULTORE, passionné d’automobile et pilote amateur dont l’objectif sera de redonner au Trophée son lustre d’antan, de renouer avec l’ADN des 100 Tours, sans pour autant cultiver le nostalgisme.

Début 2020, l’association et le trophée changent de nom. Le Jubilé automobile devient les 100 Tours, et le Trophée Alain Fabre, le Trophée Classic Racing Annonces.

Le siège social quant à lui est déplacé au 121 Rue du Caducée à Montpellier (34090)

Les 100 Tours qui restaient « bloqués sur une seule épreuve à Nogaro depuis 3 ans, vont reprendre en 2020 un peu plus d’espace et se dérouler sur 3 pistes différentes : La Bresse, Lédenon et Nogaro.

Pour le reste, tout est à écrire.