Paroles de Pilote: une première pour Gigi

Interview de “GiGi”, Appréciée de tous en tant que membre chargée de l’accueil des participants, elle a décidé de tenter cette fois l’aventure coté pilote…. Passer de l’autre coté de la piste.

Propos recueillis par Nicolas Thenault.

NT: Alors Gigi, si tu nous racontais ta journée.

GG : Lorsque j’ai acheté cette auto j’avais dit en plaisantant que j’allais mettre « la misère » aux autres équipages. je voyais ça très accessible. Très facile.

C’était sans compter le stress et l’angoisse qui allaient monter au fur et à mesure de cette journée du 3 octobre.

Tout a commencé quand, une fois en tenue, j’assistais au briefing et que je voyais la pluie qu’i tombait à verse sur la piste… Et que je commençais a avoir une furieuse envie de partir ailleurs… j’en avais mal au ventre, mais j’ai trouvé les ressources pour rester, et je ne le regrette pas.

c’était parti pour une journée pleine d’émotions.

NT :  Et après, il a fallu trouver les ressources pour se mettre au volant. Pas facile sous la puie ?

GG : Fort heureusement, j’ai pu bénéficier d’un séance de coaching avec Jean Jacques Paoletti qui m’a montré les rudiments de la conduite sur circuit.

Vers 10 heures, je m’installe au volant de ma petite “Mini Gini S” et le me lance sur le circuit. Petit a petit, ma voiture et moi apprenons à nous connaitre et quelques tours plus tard, comme par magie, plus de pression, plus d’angoisse ; j’étais seule au monde au volant. Le pied ! Et malgré la pluie qui ne cesse pas, tout se passe bien je me sens de plus en plus à l’aise et je me rends compte que j’adore ça.

A 12h 30 avec Sabrina ma co-pilote, nous validons notre temps de référence : 2minutes55. Un choix qui nous semble trop rapide, mais que nous avons validé sur les conseils de “Cool Raoul”.

NT  : Après les essais, 4 Heures de Course…

GG : En effet, malgré l’excellent ressenti pendant les essais, dès l’approche de la couse, je ressent la pression et l’angoisse qui montent très fort, d’autant que la pluie ne cesse pas de tomber.

Puis le feu passe au vert, et tous les concurrents sont lâchés pour 4 heures de compétition. Et l’angoisse te la peur disparaissent immédiatement. Comme par enchantement.

Nous allons enchainer les relais avec Sabrina, prenant chacune de plus en plus confiance en nous et en la voiture. Nous nous prenons au jeu de la régularité en essayant à chaque tour de tenir le temps de référence… Pas si facile que ça, mais nous y arrivons.

Le plus déroutant est quand même de rester concentrée sur sa conduite avec un oeil attentif sur ce qui se passe autour…

NT : Conclusion ?

GG : J’ai adoré vivre cette première expérience, même si nous ne pouvions pas avoir pire météo.
Que du bonheur, de la joie, de l’excitation et de la fierté d’être allé au bout ; j’ai hâte de renouveler l’expérience.

Un peu d’émotions lors de la remise des prix, ou contre toute attente notre petit équipage de débutantes remporte haut la main cette épreuve de régularité en catégorie tourisme.

Pour les prochaines courses il faudra compter sur nous. Un grand merci à Sabrina qui a assuré comme une pro. On a été trop forte.

Merci aux 100tours de m’avoir permis de réaliser un rêve d’enfant.


No Replies to "Paroles de Pilote: une première pour Gigi"


    Got something to say?

    Some html is OK