Un nouveau Format pour les 100 Tours

A peine rentrés des 100 Tours du Castellet, après un meeting, qui pour s’être tenu dans un cadre fantastique, voire mythique, n’a finalement pas été à la hauteur de toutes les attentes, les vôtres comme les nôtres, mon équipe et moi même avons décidés de mettre un « coup de pied dans la fourmilière », et de repartir à zéro.

Première brique, ces décisions annoncées et prises dans la foulée : etour aux sources, budget contenu, convivialité assurée… Nouveaux circuits.

Nous pensons qu’il ne faut pas s’arrêter là et qu’il nous faut définir nos meetings autrement, pour qu’il y en ait pour tout le monde… Et que les 100 tours redeviennent une fête de la voiture de course historique.

Nous nous sommes entretenus avec de nombreux participants, y compris avec certains qui ne participeront plus, mais qui ont tous accepté d’échanger avec nous pour nous aider à concevoir des meetings uniques… Et c’est ce que nous allons faire !

Je profite de ce billet pour remercier vivement Vincent WATHELET et Lucien GOVERNATORI qui n’ont pas ménagé leur peine pour nous permettre de vous présenter cette saison 2022.

Quelques constats :

Rouler entre 9 et 12 heures à 2 ou 3 dans un week-end est un programme plus que raisonnable.
– Beaucoup de pilotes souhaiteraient participer seuls… Et dans ce cas, rouler plus de 2 heures nous parait difficile.
– Il faut un classement unique qui permette à un pilote seul de concourir pour la victoire.
– Nos mécaniques, lorsque ce ne sont pas nos corps, ont besoin d’être traitées avec bienveillance :-), aussi nous pensons qu’il serait bienvenu et agréable de voir entre deux manches, rouler quelques monoplaces, sport prototype ou GT.
– Il serait utile, et certainement porteur de permettre entre les épreuves des séances de roulage à 2 dans les voitures, histoire d’apprendre ou de corriger…

Et enfin, il s’agit d’un loisir ou le maître mot doit être le plaisir. Le stress, c’est pour les autres jours.

Donc nous avons pensé découper nos meetings comme suit :

JEUDI

Accueil des concurrents sur le circuit à partir du jeudi après-midi 14:30: Contrôles techniques et administratifs.
Ceux-ci se poursuivront jusqu’au vendredi matin 9h00.

VENDREDI

8:30: Briefing

9h00-12h00: La piste s’ouvre pour 3 heures d’essais dont la dernière d’essais qualificatifs.

12h30: Pause déjeuner

13h15 Au plus tard, dépôt des temps de référence.

13h45: Mise en Pré Grille.

14h00-16h00: 1ère épreuve de 2 heures.

16h15-18h00: Roulage libre (GT ou Monoplaces en fonction des demandes).

SAMEDI:

8h30: Possibilité de déposer un correctif du temps de référence.

9h00-9h:45: Roulage libre monoplaces ou GT à déterminer.

10h00-12:00h: 2ème épreuve de 2 heures.

12h30: Pause déjeuner

13h15 Au plus tard, possibilité de déposer un correctif du temps de référence.

14h00-16h00: 3ème et dernière épreuve de 2 heures

16:15-18:00: Roulage libre monoplaces ou GT à déterminer

19h45: Accueil des concurrents et de leurs amis pour la soirée de gala, la remise des prix, le diner et la fête !

Au bilan, cela nous fait (Hors roulages libres): 3 heures d’essais, et 3 manches de 2 heures chacune avec une respiration entre chaque épreuve pour reposer les voitures et leurs pilotes !

En espérant que ce nouveau format répondra à vos attentes et fonctionnera aussi bien qu’il se lit !

Il va de soit que nous sommes tout à l’écoute de vos propositions… Car après tout c’est vous les membres.

Dans une semaine, nous nous attaquerons à la nouvelle rédaction du règlement.

2 Replies to "Un nouveau Format pour les 100 Tours"

  • comment-avatar
    Salusse
    20 janvier 2022 (18:35)
    Reply

    Bonsoir. Félicitations pour cette importante remise en question, c’est le plus difficile. N’ayant jamais participé à une épreuve de régularité sur circuit, et donc jamais aux 100 Tours, je me permets quand même de donner mon avis car ça aurait pu se faire quelquefois (y compris à l’époque de l’ancien organisateur) et finalement je n’ai pas donné suite, rapport qualité/prix pas convaincant (en particulier au Ricard). Et aussi parce que j’ai du mal à accepter l’idée qu’il n’y a pas de vitesse moyenne minimale et que certains concurrents roulent vraiment trop lentement. Je sais qu’il y a des (bonnes) raisons mais ça reste dérangeant. Le nouveau format que vous présentez est très intéressant. Mais 1 point me semble encore dissuasif : pour une question de budget autant que de disponibilités, il faut arriver jeudi soir et repartir dimanche matin à la maison. Il me semble que c’est trop long, y compris pour le coût logistique hôtels et repas). L’idéal serait d’arriver le jour 1 à midi et repartir le jour 2 en début ou milieu d’après-midi. Pas facile d’être organisateur. Cordialement et sportivement vôtre. M S.

    • comment-avatar
      Raoul
      21 janvier 2022 (14:43)
      Reply

      Merci beaucoup pour vos remarques que je trouve constructives… Vraiment.
      Ça fait du bien de savoir ce qui se passe dans la tête des gens, pour élaborer les bonnes formules.

      Nous avons déjà fait un meeting sur 1 jour et les participants ont trouvé cela trop « speed »… Pour cette raison, nous sommes revenus à un format sur 2 jours.

      Mais rien ne vous empêche de ne venir qu’à une seule journée. J’avais déjà initié cela à Nogaro. D’ailleurs c’est ce qu’à fait l’équipage « Leonard/Defontaine » qui a gagné le tourisme le samedi !

      Par contre le découpage des nouveaux meetings n’étant pas terminé, je n’ai pas communiqué sur le sujet pour l’instant. La majorité des pilotes souhaitant rouler par séances de 2 heures… Il faut gamberger un peu :-) Penser et pour un même circuit : les 2 heures, les 4 heures et es 6 heures… Mais il faut dans ce cas caser 2 séances d’essais pour que tous les entrants puissent estimer leur temps. Coté économique, qui ne roule qu’un jour paiera forcément moins cher.

      Concernant la vitesse, nous avons introduit cette année la règle des 107% entre le plus rapide et le moins rapide, histoire d’éviter les trop grandes différences… Mais nous ne pouvons faire guère mieux, car dans ce cas bon nombre de circuits nous seront fermés, car interdits à la compétition…. Et la régularité, n’est pas une compétition, du moins dans les définitions de la FFSA. Pourvu que ça dure !

      Merci encore pour votre intervention


Got something to say?

Some html is OK